Entreprendre_noir

Programme d'action de la CMA 16 pour Soutenir la création/reprise d’activités et la transmission d’entreprises

Etablissement public de l’Etat, la Chambre de Métiers et de de l’Artisanat de la Charente est l’interlocutrice naturelle des près de 8000 entreprises artisanales installées dans le département. Véritable relais de proximité, elle accompagne les entreprises par un suivi sur mesure et adapté à leurs attentes tout au long de leur développement, depuis la détection d’un projet jusqu’à la transmission de l’activité. Son offre globale de services (information, conseil, accompagnement et formation) destinée aux créateurs et dirigeants d’entreprise artisanale leur permet de concentrer leurs efforts sur leur savoir-faire et leur outil de production. Reconnue pour ses compétences et son expertise, la Chambre de Métiers et de de l’Artisanat de la Charente est un partenaire de premier
plan du développement économique local, écouté et constructif aux côtés des organisations professionnelles de l’artisanat et des décideurs locaux ( collectivités territoriales, services de l’Etat, acteurs socio-économiques).
L’entreprenariat a le vent en poupe depuis la crise, et les évolutions sociétales poussent aussi les salariés à entreprendre. Cependant, alors même que l’accompagnement est un des facteurs clefs de la réussite d’un projet entrepreneurial, mais aussi de sa pérennité, de sa rentabilité et de son développement, il est encore trop souvent constaté que de nombreux  entrepreneurs ne sont pas, ou mal, aidés dans leur parcours. Cela est dû principalement à un manque d’information sur les structures et programmes d’accompagnement disponibles, ou à une certaine appréhension à s’en saisir, et touche souvent des publics particulièrement vulnérables que sont notamment les jeunes et les femmes.


Dans ce contexte, la Chambre de Métiers et de de l’Artisanat de la Charente met en place avec ses partenaires un parcours complet et mis à jour de l’accompagnement des porteurs de projet et entrepreneurs afin de promouvoir et soutenir la création / reprise d’activités et la transmission des entreprises.

Une attention toute particulière est portée à adresser les problématiques suivantes :

  • La lisibilité du parcours et l’accompagnement personnalisé
  • Un soutien renforcé des repreneurs, notamment sur les questions de financement et de RH
  • En parallèle, l’accompagnement des artisans à la transmission afin de pérenniser les savoir-faire, l’emploi et l’activité économique
  • La proximité sur les territoires, en particulier les territoires ruraux et leurs spécificités
  • L’accompagnement renforcé des jeunes, dès la fin de leur parcours d’étude pour que l’entrepreneuriat puisse être une vraie «première expérience professionnelle»
  • La promotion et le soutien à l’entrepreneuriat au féminin par des actions concrètes et le développement d’un réseau de partenaires spécifiques
  • L’apport d’une expertise thématique essentielle dès avant la création aux besoins de la TPE et qui répond aux enjeux d’aujourd’hui et de demain : numérique, commercial, développement durable, juridique, etc.

Une grande partie du projet concerne l’accompagnement généraliste des créateurs et repreneurs.
Il se déroule logiquement comme suit :


Premier accueil physique ou téléphonique :

Cet accueil peut se faire à la CMA ou en relais avec tout autre acteur ou organisation partenaire. Il relève principalement d’une mission de secrétariat qui relaie ensuite la demande à une inscription à la session collective la plus appropriée.


Les sessions collectives d’information à la Création d’Entreprise :

Appelée aussi communément « Matinales de l’Artisanat », ces sessions de 3 heures maximum sont organisées toutes les semaines le Mercredi matin au siège de la CMA à Angoulême mais aussi une fois par mois à Cognac. A partir du 2e Trimestre 2020, elles seront aussi décentralisées sur les territoires partenaires
sur un rythme adapté (au minimum 1 fois par trimestre) afin de pouvoir rencontrer les porteurs de projet au plus proche de leur lieu de vie et être sûr de toucher le public le plus large possible et surtout potentiellement le plus éloigné des dispositifs d’accompagnement. A la suite de ces sessions, une inscription à un rendez-vous d’entretien de positionnement est proposée à tous les participants.


L’entretien de positionnement :

Celui-ci est la clef de voûte de la personnalisation de l’accompagnement de la CMA16. Il fait suite à la participation à une session collective mais peut aussi être sollicité directement par un porteur de projet qui souhaite une attention particulière. D’une durée d’1 à 2 heures, il permet de faire un point complet sur le parcours de l’entrepreneur et de cibler les problématiques particulières que celui-ci pourrait rencontrer. Au terme de cet entretien, le plan d’affaire prend déjà forme et l’entrepreneur connait les prochaines étapes de son parcours : prochains rendez-vous, formations, orientation potentielle vers une autre structure ou
un partenaire, etc.


Le parcours Créateur :

Si un porteur de projet est identifié lors de l’entretien de positionnement comme étant un entrepreneur potentiel, il est alors rattaché au Parcours Créateur de la CMA. Un agent du service économique va alors faire un suivi personnalisé et récurrent de son dossier et lui apporter, au cours de plusieurs rendez-vous et échanges, tous le soutien nécessaire à la réalisation de son Plan d’Affaire, d’un Prévisionnel simple, d’un plan d’investissement. Un lien particulier sera fait avec d’autres structures, institutions et organisations du territoire afin de mieux collaborer à répondre aux attentes diverses du porteur de projet. C’est pourquoi
le Service Economique de la Chambre de Métiers est organisé par territoire et thématique, avec au moins un agent référent identifié dans chaque grande zone :

  • Ouest Charente : CdC du Rouillacais et CA du GrandCognac
  • Sud Charente : CdC des 4B Sud Charente et CdC de Lavalette Tude Dronne
  • Est Charente : CdC de La Rochefoucault Porte du Périgord et CdC Charente Limousine
  • Nord Charente : CdC de Coeur de Charente et CdC de Val de Charente
  • CA du GrandAngoulême


Certains agents possèdent aussi une expertise thématique particulière et peuvent intervenir en suivi ou directement dans la gestion du dossier, notamment sur les Métiers d’Art par exemple.
La fin du Parcours, autrefois identifiée par  l’immatriculation du porteur de projet et la création de l’entreprise, peut aujourd’hui se poursuivre dans les 90 jours suivant cette immatriculation qui peuvent encore donner lieu à des modifications auprès de l’URSSAF notamment. L’entreprise est alors suivie jusqu’à ses 3 ans dans son développement.


Accompagnement Thématique :

Un accompagnement thématique peut être proposé au porteur de projet pour faire face notamment à certaines problématiques particulières d’ordre numérique, commercial, de développement durable, juridique, etc. Le porteur de projet peut aussi solliciter une assistance particulière et poussée à la réalisation d’un
Compte de Résultat Prévisionnel détaillé sur 3 ans. Ceci donne lieu, eut égard à la technicité et à la concurrence potentielle avec des prestataires de service externe, à un paiement « social » de 160euros et la signature d’une Box « Réussir sa Création / Reprise ».


Le suivi sur 3 ans :


Les entreprises artisanales bénéficient d’un suivi particulier après la création et sur les 3 années par l’agent référent du territoire notamment. Ceci permet d’anticiper les risques inhérents par exemple à la disparition de certains exonérations de charges, d’identifier de nouvelles problématiques de développement et recrutement, et de s’assurer d’une bonne pérennité de l’activité.


Les autres actions du projet sont plus spécifiques à tel ou tel public et peuvent intervenir au cours et en complément de l’accompagnement généraliste :


« C’est qui la patronne ? »

La CMA16 va mettre un focus particulier à promouvoir l’entrepreneuriat au féminin et à sensibiliser le public des femmes (en particulier les jeunes) à la création / reprise d’entreprise. Ceci par le biais d’événements spécifiques et un accompagnement plus poussé. Nous mobilisons un réseau de partenaires sur le sujet : Les Premières Nouvelle-Aquitaine, Café Boost, etc.


Villes et villages de la reprise :

La Transmission est au coeur de notre action et nous lançons en concertation avec les territoires une mobilisation particulière du tissu local pour lancer des événements de promotion de la Transmission / reprise. Suite à ces temps collectifs, nous proposons aussi un accompagnement individuel plus important à tout repreneur potentiel, ainsi qu’un accompagnement du cédant dans l’évaluation et la promotion de son affaire.